LE FUMIER
COMPOSTE

Compost.png

Avec tous ces animaux sur la ferme, nous produisons une grande quantité de déchet organique.

Heureusement, tous nos animaux étant sur aire paillée lorsqu'ils sont à l'intérieur, leurs déjections deviennent un engrais de très bonne qualité.

Plus qu'un simple apport en éléments nutritifs, ce complexe nourrit toute la petite faune du sol.

Un compostage par étape

IMG_20211225_095432.jpg

Nos bâtiments sont conçus pour permettre une grande accumulation de fumier. Ainsi, même en paillant nos animaux tous les jours, le mélange commencera à entamer ses fermentations en bâtiment.

Il sera ensuite aéré massivement lors du retrait et placé sur une plate-forme de compostage où il sera une nouvelle fois entreposé durant plusieurs mois et réoxygéné régulièrement.

Enfin, nous l'amenons à proximité des champs où le compost doit être épandu. Là encore nous le laissons mâturer de manière à ce qu'il soit parfaitement assimilable par la terre, qu'il respecte l'équilibre si fragile du sol.

En mettre juste ce qu'il faut...

compost.jpg

Nos prés de fauche doivent nourrir nos animaux, mais ceci ne peut se faire au détriment de la biodiversité. Nous calculons notre fertilisation et nous observons chaque année la composition floristique de nos prairies.

Une prairies trop amendée est une prairie sans fleurs. Ce n'est pas ce que nous voulons.

De fait, nous avons développé un partenariat avec des viticulteurs bio pour leur commercialiser le compost que nous avons en trop. Un partenariat gagnant-gagnant qui trouve encore plus de sens avec l'augmentation du coût de l'énergie.

Si vous êtes viticulteur, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.